Comment les professeurs des écoles sont ils évalués ?

Comment les professeurs des écoles sont ils évalués ?

Le système éducatif français est reconnu pour sa méticulosité et son dynamisme. Ces attributs sont fondés sur les méthodes employées pour rendre qualitative la formation donnée aux apprenants. L’une de ces méthodes consiste, en effet, à évaluer l’ensemble du personnel chargé de l’éducation nationale. Ces différents examens, qui englobent aussi bien le volet pédagogique que le volet administratif, déterminent la note individuelle attribuée à chaque fonctionnaire. Quel est donc le mécanisme mis en place par l’autorité chargée de l’éducation nationale pour évaluer les professeurs des écoles ?

La notation pédagogique

L’évaluation des professeurs des écoles est basée sur un système de notation. Celle-ci comprend la note pédagogique et la note administrative. La somme de ces deux notes équivaut à la note globale sur 100, attribuée à chaque instituteur en fonction de son mérite.

De 0 à 60, la note pédagogique est donnée à l’instituteur par le collège des inspecteurs. Elle est déterminante pour la carrière des professeurs d’école. En effet, obtenir une bonne note pédagogique est une condition sine qua non pour monter en échelle d’avancement et gagner en grade. Il y a un seuil minimum de note pédagogique à atteindre en fonction de l’échelon de l’instituteur.

Si la note pédagogique obtenue par le professeur d’école est en dessous du minima exigé pour son échelon, il est compliqué d’accéder à un échelon supérieur, sauf en cas d’ancienneté dans la fonction. Lorsque la note pédagogique est satisfaisante, l’enseignant peut ainsi passer d’un échelon à un autre.

Comment les professeurs des écoles sont ils évalués ?

La note pédagogique est préalable à une inspection dûment conduite par un inspecteur en vue d’apprécier la démarche pédagogique du professeur d’école. Il n’existe pas une règle précise sur la période de tenue d’une inspection pédagogique. Elle peut subvenir à n’importe quel moment. Cependant, lorsqu’une inspection pédagogique doit se tenir, le professeur d’école concerné est tenu informé 48 heures à l’avance.

Le jour fixé pour l’inspection pédagogique, l’inspecteur assiste à une séance d’enseignement dirigée par le professeur d’école. Dans la salle de classe, l’inspecteur observe la manière dont le professeur d’école enseigne les leçons à ses écoliers. Il inspecte également la rigueur de ce dernier sur la démarche pédagogique utilisée ainsi que la pertinence de cette dernière.

L’inspecteur observe, en outre, les différentes réactions des écoliers et leur implication lors du déroulement des cours. Après cette étape, l’inspecteur tient un entretien de quelques minutes avec le professeur d’école. Lorsque l’inspecteur met un terme à la séance d’observation et à l’entretien, il rédige un rapport sur les tenants et les aboutissants de l’inspection.

Quelques mois après la tenue de l’inspection, la note pédagogique est communiquée à l’instituteur. Toutefois, si le professeur d’école n’est pas convaincu par la note pédagogique, il lui est réservé le droit de la contester en exigeant une nouvelle inspection.

La notation administrative

La notation administrative est le second pan du mécanisme d’évaluation des professeurs d’école en France. Cette note est comprise entre 0 et 40.

Contrairement à la note pédagogique qui est attribuée par les inspecteurs après une évaluation basée sur des critères pédagogiques, la note administrative est l’oeuvre du chef d’établissement de chaque instituteur. Elle n’est pas basée sur une appréciation pédagogique.

Au contraire, la note administrative évalue, en réalité, la « manière de servir » du professeur d’école au sein de l’école. Elle est motivée par des critères tels que : l’assiduité, la discipline, la ponctualité, etc. Il est attribué une mention (très bien, bien, assez bien, passable, médiocre) à chaque critère, en fonction de ce que mérite l’instituteur. Cependant, le professeur d’école a la possibilité de déposer une demande pour la révision de sa note administrative.